Dignité

Est-il digne d’avoir comme objectif de vie l’accumulation de biens et de richesses acquis en détruisant la planète et en faisant souffrir tant d’êtres humains?

Est-il digne de venir ensuite les narguer en exhibant son train de vie?

Est-il digne de prétendre que cela  permet de créer  des richesses alors que  tout est fait  pour empêcher ceux  qui  ont permis  cette accumulation  d’ augmenter leur part des richesses crées?

Est-il digne d’avoir accumulé ces richesses grâce à des méthodes allant de l’esclavagisme au néo-colonialisme et maintenant au libéral-totalitarisme, qui prépare des régressions sociales dans tous les domaines?

Dans des structures authentiquement coopératives, sur le principe un être humain/une voix, où les rémunérations se limitent à une fourchette limitée d’un commun accord,la notion d’employeur-employé peut s’atténuer, voire disparaître.

Les acteurs de la coopérative n’ont pas pour seul but la rémunération d’un capital qui peut les abandonner s’il trouve plus rentable ailleurs.
Autonomie et dignité, respect des uns et des autres, respect d’une nature dont nous dépendons, la voie de la coopération est exigeante mais tellement plus « humaine » si elle s’appuie sur la notion de « common decency » définie par George Orwell .

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s