Esclaves consentants

 J’ai déjà écrit quelques billets sur certaines manipulations de l’information à propos des climato-sceptiques-sauf-d’eux-mêmes.

Pour autant, si ces manipulations cessaient, nos concitoyens deviendraient-ils plus lucides, grâce à une information plus citoyenne?

Il faudra du temps, tant l’idéologie productiviste et consumériste a été ancrée dans les esprits.

Dans, « De notre servitude involontaire » (Agone), Alain Accardo, montre que « pour la longévité d’un système », je cite, « il faut impérativement que ceux qui le font fonctionner soient disposés à le faire de leur plein gré, au moins pour l’essentiel. Et plus leur adhésion est spontanée, moins ils ont besoin de réfléchir pour obéir, mieux le système se porte »

Les crises actuelles et leurs répercussions locales, comme le mouvement sur les retraites fourniront peut-être une illustration de cette analyse.

Si des automobilistes privés de carburant, sont montrés ici ou là dans les grands médias, en train de protester contre leur « prise en otage » par les grévistes des raffineries, ils seront les alliés objectifs d’une mécanique de l’ultra-libéralisme, qui souhaite profiter des crises actuelles pour augmenter les prélèvements au profit des actionnaires. Pas besoin de trop de violences pour maintenir le système, car ses acteurs en sont tellement imprégnés qu’ils n’en ont pas toujours conscience. Un bon consommateur est une assurance-vie longue durée pour le système.

On note cependant des intimidations ici ou là. Jadis ici, et encore souvent dans d’autres contrées, la violence d’ état était la seule réponse aux demandes de changements sociétaux, ce qui n’ a fait que favoriser une contre-violence, qui de temps en temps l’emporte brièvement.

Question: le jeu démocratique imparfait actuel, qui est néanmoins un facteur de liberté d’expression partielle, résistera-t-il au libéral-totalitarisme apeuré?

Ou les destructions méthodiques du lien social ne sont-elles pas conçues également pour susciter de fortes réactions, que l’on va ensuite utiliser pour justifier d’autres régressions?

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s