Résister en paroles et en actes non-violents

Face aux expulsions et à toutes les souffrances infligées à des êtres qui avaient cru à l’image de notre pays, face à leur déception, et aux brimades, il y a des voix qui n’ont de cesse de rappeler « qu’il n’y a pas d’étrangers sur cette terre ».

La Cimade en est un exemple.

Il y a ceux qui parlent de fraternité, il y a ceux qui , malgré toutes les entraves, essaient de faire preuve de fraternité.

L’exigence du Respect de l’Autre est le minimum avant le risque de dérapages barbares.

Que font, que disent les chantres divers et variés de la Fraternité?

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Résister en paroles et en actes non-violents

  1. TSCHOCKE Christian dit :

    De nos jours que signifie encore « liberté, égalité, fraternité »? A part un cas d’école pour paléontologue, qu’avons nous fait de notre République ? La résistance n’est pas qu’une affaire de pensées ou de philosophie. Etre exemplaire et militant, passer aux actes, il y a urgence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s