Autres dérives possibles

Toujours à propos de l’idée de Triptyque Économique, résumée en page d’accueil, il va de soi qu’il faudra prévoir des dérives possibles et des adaptations, le cas échéant.

L’ingéniosité humaine étant sans fin pour assouvir l’instinct d’accaparement, j’imagine déjà la création de cabinets spécialisés permettant de profiter d’éventuelles failles.

Ainsi, la proposition d’un vaste secteur de vraies coopératives, sur le principe « un être humain/ une voix », et sur la base de rémunérations encadrées entre un maximum et un minimum, peut-être plus resserrés que dans le tiers « libéral », a pour but de créer un autre état d’esprit que de toujours promouvoir la croissance sans fin, incompatible avec les limites matérielles de la planète.

Une première dérive serait de transformer les propriétaires d’une entreprise actuelle en pseudo-coopérateurs, dirigeants de la même entreprise: incompatible avec le principe un être humain/une voix. Chaque ancien employé deviendrait coopérateur à égalité avec ses anciens « patrons  » si cette option était choisie.

Autre possibilité: une pseudo coopérative de gestion qui gèrerait différentes coopératives authentiques. Ce sera interdit, pour ne plus se retrouver avec des nébuleuses incontrôlables.

Produire localement, gérer localement, consommer localement ce qui est produit localement seront des principes de base du secteur coopératif.

Si la coopérative grossit trop, elle perdra son caractère humain: il sera conseillé d’essaimer plutôt que de grandir.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s