Trinité néolibérale

Selon Naomi Klein,  « la trinité néolibérale », termes qu’elle utilise, s’appuie sur trois piliers: privatisations, déréglementation, et réductions draconniennes des dépenses gouvernementales. Ce sont les panacées censées régler tous les problèmes, de l’hyper-inflation, aux dettes des états.

La mise en oeuvre de ces machines à laminer les peuples, se fait généralement brutalement en profitant d’un désastre, d’une crise, plus ou moins « spontanée », qui crée un choc, anesthésiant toute velléité de résistance.

Le programme de Solidarité, en Pologne, comportait le développement des valeurs démocratiques, des droits de l’être humain, contre le communisme autoritaire, mais aussi, un programme économique fondé sur le modèle coopératif. Gorbatchev, peu avant la fin de l’URSS, proposait une évolution lente vers un système économique pluriel. L’Afrique du Sud de Mandela avait une « Charte de la Liberté », dont le plan « make democracy work », constituait une sorte de troisième voie .

A chaque fois, les dettes accumulées par les régimes précédents, peut-être encouragés à s’endetter pour oblitérer toute chance d’alternative, ont donné l’occasion d’appliquer plus ou moins rapidement et plus ou moins brutalement, comme dans l’affaire du parlement russe attaqué par les troupes d’ Eltsine, les théories de l’École de Chicago, et à chaque fois, des conseillers issus de cette école ont suggéré, via le FMI, la mise en œuvre de ces politiques.

Ce n’était pas dirigé contre le communisme autoritaire, qui était déjà moribond, ce n’était pas dirigé contre l’ Apartheid, dont les dimensions racistes institutionnelles étaient déjà éliminées, c’était dirigé contre la mise en place de troisièmes voies qui comportaient des pans d’économie sociale ou de vraies coopératives. Tel est le libéral-totalitarisme: il est totalitaire car il ne cesse de vouloir détruire toute alternative démocratique, en recourant souvent à des « électrochocs » violents, des méthodes à la Pinochet, dont certains s’enorgueillissent.

En Europe, nous assistons à un détricotage, pour l’instant progressif, mais qui s’accélère ici ou là, des systèmes économiques, même légèrement alternatifs. En France, il s’agit de la démolition du programme du Conseil National de la Résistance. Les grèves, les manifestations contre telle ou telle régression, masquent un peu le phénomène d’ensemble. Nous ne sommes pas à l’abri d’un prétexte quelconque qui permettra la même brutalité  de mise en œuvre. Une autre alternative, est un coup d’hyper-inflation, qui appauvrira immédiatement retraités et petits propriétaires,  les « assommera » , les faisant rejoindre la cohorte des « déjà-exclus » pour donner carte blanche à l’oligarchie ici ou là, aux lobbies d’énormes multinationales, ici ou là, à des systèmes quasi-mafieux, ici ou là.

A quand les « chartered schools »( écoles privées, avec enseignants encore moins bien payés) et les chèques « école » donnés aux familles, les pauvres devant se contenter des moins chères, ce qui ghétoïsera davantage nos sociétés, pour marchandiser encore un secteur économique?

Dans tous ces régimes, le seul secteur qui voit ses financements d’état croître, est souvent le secteur de la « sécurité », ce qui n’est pas étonnant du tout, mais très inquiétant pour la démocratie au cas où l’envie d’électrochoc deviendrait irrépressible chez certains apprentis-dictateurs.

Tout cela peut s’inverser à condition que l’éducation et l’ information permettent d’y voir clair, or précisément, c’est de plus en plus difficile, tant l’imprégnation de l’endoctrinement ultra-libéral est forte, soit parce que trop de médias sont sous contrôle, soit parce que les esprits sont résignés, à la suite de grands traumatismes ou d’une accumulation de petits chocs.

En partageant l’espace économique en trois secteurs équilibrés, le Triptyque Économique entend remettre les pendules à l’heure de l’humain. Il est incompatible avec le libéral-totalitarisme.

Voir,  en anglais( espagnol possible) les sites de Naomi Klein:

http://www.naomiklein.org/shock-doctrine/video-audio

http://www.naomiklein.org/shock-doctrine

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s