Dettes publiques

Après une lecture attentive du livre “La Stratégie du Choc “, de Naomi Klein, on peut se demander si la situation de quasi banqueroute de nombreux états n’est pas une démarche volontaire  pour amener à des situations de sidération, qui permettent de mettre en œuvre les recettes des Chicago Boys: privatisations, déréglementations, réductions des dépenses sociales( page 121).
Si cette démarche est faite par mimétisme, cela met en cause les aptitudes des dirigeants à imaginer d’autres voies.
Si cette démarche est consciente, il faut chercher qui sont les bénéficiaires de la méthode!
La réponse est dans la liste des think-tanks et de leurs mandants mentionnés par Naomi Klein.
Je pense qu’il faut que des pans entiers de l’économie soient sortis du système, qui est une machine infernale à détruire le lien social et l’environnement.

Addendum 2017: les programmes droitiers utilisent toujours cette dette pour justifier la démolition des constructions sociales et asservir davantage. 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s