Régression sociale européenne

http://jacquesgenereux.fr/news/le-conseil-europeen-entend-constitutionnaliser-la-regression-sociale#comment_2

Jacques Généreux nous brosse un tableau d’une grande lucidité de la convergence des politiques de régression sociale en Europe.

Or ce n’est pas l’idée européenne qui exige cela, c’est le libéral-totalitarisme ambiant. Comme souvent on mélange vecteur et signifié, la myopie ambiante pousse à la haine contre l’Europe au lieu de viser ce qui est derrière, au niveau européen, comme national: l’ultra-libéralisme.

Ce n’est donc pas l’Europe qu’il convient de détester mais l’ultra-libéralisme. Les régressions chauvines peuvent conduire à de simples versions locales de cet ultra-libéralisme, voire à du national-oligarchisme pervers.

Dans mon commentaire, sur ce blog, je renvoie à nouveau vers l’ouvrage de Naomi Klein, qui  envisage la dimension mondiale de cette entreprise néfaste.

Certains aspects de la décroissance seront nécessaires pour lutter contre la destruction de l’environnement, mais cela n’a rien à voir avec ces politiques purement rétrogrades dont le seul but est d’augmenter les masses financières à distribuer aux plus riches, aux grands groupes internationaux pour continuer de jouer au « Casino » financier.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s