Électricité et coopération / Electricity and cooperation

(Somehow deepled into English below)

Pourquoi faudrait-il que l’électricité soit produite par des entreprises privées ? En dehors du fait que cela accroît les profits des actionnaires, surtout des gros actionnaires et peut favoriser la dérive oligarchique, je ne vois aucun bienfait à cela. L’avenir étant à la sobriété énergétique, il vaut mieux ne pas encourager le toujours plus, dans ce domaine, comme dans d’autres. En outre, les « clients », les « consommateurs » ne sont pas incités à la démarche citoyenne. Pour développer la démocratie responsable, du point de vue social et environnemental, d’autres approches sont nécessaires.

Certaines entreprises « publiques » ont parfois des stratégies productivistes également.

Le lien suivant, qui mène vers le site d’Hervé Kempf, vous permettra   de découvrir qu’il reste un certain nombre de régies municipales dans ce domaine. Moins que pour l’eau, mais une base existe,  qui peut permettre aux citoyens de s’approprier à nouveau un secteur qui, à mon sens, doit relever du bien commun.

Personnellement, et dans le cadre du « Triptyque Économique », je pense que ces régies municipales, pourraient  être à l’origine d’un secteur coopératif. Pourquoi pas une gestion locale, en particulier dans les petites communes, sous forme de coopératives de production et de distribution d’énergie locale ? Cela responsabiliserait et redonnerait de la dignité et du sens. Selon les endroits, plusieurs sources peuvent éventuellement se compléter : éoliennes, photovoltaïque, hydroliennes, bois, dans le cadre d’une diminution massive des rejets de GES. Une coopération entre coopératives peut aussi s’imaginer, sous réserve d’un maintien de la gestion directe. Cela demande une éducation appropriée et une optimisation des moyens techniques par des spécialistes. Cela protège des dérives autocratiques diverses.

Ensuite, suite à des décisions prises collectivement, des politiques de prix encourageront l’économie plutôt que la gabegie. Des prix/kWh  très bas pour  les besoins élémentaires,  et progressant de manière exponentielle pour les gaspilleurs. L’électricité relève du domaine symbolique du feu.

En attendant, commencez par changer de fournisseur et choisissez-en un qui respecte l’environnement et qui fonctionne dans l’esprit de la coopération. Et cela existe :

https://bretagne.enercoop.fr/

Un autre monde est possible. L’eau, l’air et le feu sont des biens communs  ou doivent le redevenir,   et ils ont aussi une forte valeur ajoutée symbolique.

Addendum juillet 2020 : la pandémie de Covid-19, alias coronavirus, alias SARS-CoV-2 provoque un fort ralentissement économique. À l’avenir, les crises environnementales en provoqueront sans doute de bien plus graves. Pourquoi ne pas tout réorienter dans ce domaine immédiatement et massivement ? La production autonome d’électricité pourrait se révéler  indispensable en cas d’effondrement du réseau, par exemple si des sécheresses imposent la fermeture des centrales nucléaires privées de l’eau nécessaire à leur refroidissement.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Why should electricity be produced by private companies ? Apart from the fact that it increases the profits of shareholders, especially large shareholders, and may encourage oligarchic drift, I see no benefit to this. The future being one of energy sobriety, it is better not to encourage towards more and more, in this area as well as in others. Moreover, the « customers », the « consumers » are not encouraged to take the citizen’s approach. In order to develop socially and environmentally responsible democracy, other approaches are needed.

Some « public » companies sometimes have productivist strategies as well.

The following link to Hervé Kempf’s site will allow you to discover that there are still a number of municipal boards in this field. Not as much as for water, but a basis exists which can allow citizens to reappropriate a sector which, in my opinion, should be included in the Commons.

Personally, and within the framework of the Economic Triptych, I believe that these municipal authorities could be the source of a cooperative sector. Why not local management, especially in small municipalities, in the form of cooperatives for the production and distribution of local energy ? This would give responsibility and restore dignity and meaning. Depending on the location, several sources could eventually complement each other : wind turbines, photovoltaic, tidal turbines, wood, as part of a massive reduction in GHG emissions. Cooperation between cooperatives can also be imagined, provided that direct management is maintained. This requires appropriate education and optimisation of technical means by specialists. This protects against various autocratic excesses.

http://www.reporterre.net/spip.php?article1557

For those who want to search in the existing what could be developed, the following link, which is also on Reporterre is a source of ideas :

http://www.anroc.com/

Then, as a result of decisions taken collectively, pricing policies will encourage economy rather than waste. Very low price/kWh rates for basic needs, and exponentially increasing for the wasteful. Electricity is in the symbolic realm of fire and air.

Another world is possible. Water, air and fire are common goods or should become commons again, and they also have a high symbolic added value.

Addendum July 2020 : the pandemic of Covid-19, alias coronavirus, alias SARS-CoV-2 causes a strong economic slowdown. In the future, environmental crises are likely to cause much more serious ones. Why not redirect everything in this area immediately and massively ? Autonomous power generation could prove indispensable in the event of a grid collapse, for example if droughts force the closure of nuclear power plants due to a lack of the water needed for cooling.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Électricité et coopération / Electricity and cooperation

  1. Ping : Groupe de réflexion Développement Durable » Blog Archive » Régies locales d’électricité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s