Éducation, Libération, Coopération

ou   Pagaille organisée, Mise en concurrence, Privatisation? 

Ces deux cheminements sont parfaitement antagonistes. Le second est de nouveau à l’œuvre. On entend les plaintes d’ « usagers » de la SNCF à tout instant. C’est l’outil habituel des ultra-libéraux pour justifier ce cheminement. Et quand les entreprises privées sont défaillantes, les plaintes sont curieusement moins audibles.

Après France-Télécom, la Poste, maintenant la SNCF, la mécanique bien huilée qui mène vers des privatisations  qui permettent à l’oligarchie de se remplir encore plus les poches est de nouveau à l’œuvre.

Curieusement, personne ne propose la démarche inverse pour Aéroports de Paris ou les banques qui étaient quasiment en faillite pour cause de gloutonnerie financière : la pagaille dans le secteur privé devrait logiquement mener vers des socialisations ou des renationalisations!

Pour sortir du libéral-totalitarisme, il convient de se libérer grâce à l’éducation, pour aller vers la coopération,  en envisageant peut-être  la piste du Triptyque Économique.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s