Humour décroissant et poésie alternative

Certains prétendent qu’il n’ y a qu’une solution économique: la croissance sans fin.

D’autres affirment qu’il y a une panne généralisée  d’idées alternatives.

Tout cela rend bien service à ce que j’appelle le libéral-totalitarisme.

Toutes sortes de méthodes peuvent servir à suggérer d’autres pistes.

L’humour féroce, l’ironie mordante, l’aisance de l’expression sont des outils, qui

bien utilisés, peuvent, je l’espère, aider à la prise de conscience.

Il n’est pas facile de ne pas hurler avec les loups, surtout lorsqu’ils sont dans la ville:

http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2011/02/07/ode-a-la-croissance-et-a-la-productivite-par-jean-gave/

La qualité du travail linguistique donne au message de Jean Gadrey une force considérable.

Pourquoi n’entendons-nous pas de telles voix  sur nos ondes anesthésiantes?

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s