Utopie réaliste

Il y a régulièrement eu des tentatives de concrétisation des utopies. A petite échelle, cela donne une idée des difficultés mais aussi de la faisabilité.

La mise en œuvre brutale d’une construction intellectuelle est souvent un fiasco.

Une « métamorphose » ( le mot est d’Edgar Morin) progressive qui s’appuie sur du concret et rectifie progressivement ses propres dérives est certainement préférable à un grand soir sans suite et sans idéal bien clair ou avec des fondements flous.

Nous savons que de graves modifications sont apportées par l’homme aux équilibres environnementaux, en particulier climatiques, et qu’il faudrait réduire rapidement, par exemple, nos rejets de GES. Rechercher les initiatives concrètes de mise en œuvre de ces impératifs est assez logique, me semble-t-il!

Il faut reconstruire tout autrement avec des pierres d’angle plus solides, au sens figuré du terme,  cela va de soi.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s