Yad Vashem

Le non-respect de l’Autre, l’exacerbation populiste de politiques fondées sur la désignation du bouc-émissaire, ont déjà mené aux pires atrocités. Il est utile de le rappeler, surtout en ce moment, dans certaines contrées: (lien en anglais)

http://www1.yadvashem.org

Le brouet démoniaque est de nouveau en train de mijoter.

La Shoah, le Samudaripen, la Saint-Barthélémy, et bien d’autres actes de barbarie  n’ont pas été le fait, à chaque fois, d’un seul homme pervers,  mais le résultat d’une lente perversion des esprits, zombifiés par l’ingurgitation répétée du brouet infâme.

Le gros morceau qui flotte au milieu du brouet est la peur de l’Autre souvent honteusement exploitée.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s