Hubris ou démesure: no we cannot do all we want to »

Cet excellent article d’Hervé Kempf pose parfaitement le problème:

http://www.reporterre.net/spip.php?article1926

L’outil de propagande de l’hubris est la publicité, qui flatte copieusement les instincts d’accaparement et de domination et qui amplifie la soif de consommation en la rendant insatiable.

Un changement de paradigme culturel est également fondamental pour que les êtres humains comprennent la notion de finitude et sortent de l’illusion prométhéenne.

Tout n’est pas possible: « No we cannot do all we want to ». En tout cas cela ne devrait pas l’être!

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s