Pour une autre mondialisation

L’article suivant remet clairement les idées en place par rapport au rôle de certaines institutions au service de ce que j’appelle le libéral-totalitarisme:

http://alternatives-economiques.fr/blogs/harribey/2011/05/17/le-fmi-ecrase-lhumanite/#comment-1231

Pourquoi ne pourrions-nous pas envisager des institutions qui favorisent l’émergence d’alternatives économiques fondées sur davantage d’autonomie locale afin de réduire les déplacements inutiles et polluants, sur l’esprit de coopération plutôt que celui de concurrence, sur le maintien d’équilibres naturels menacés par le productivisme et la rentabilité à court-terme, sur le respect du bien commun?

Le problème n’est pas vraiment la personne qui dirige de telles institutions,  mais les politiques mises en œuvre.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s