Le « libéral-totalitarisme »

Le lien suivant va vous conduire vers un autre ouvrage de référence:

http://www.laviedesidees.fr/Derriere-les-barreaux-du.html

Ne s’agit-il pas, finalement, d’une brillante confirmation de la notion de libéral-totalitarisme?

Une petite touche de politique sécuritaire par-ci, une campagne de répression par-là, une crise parmi tant d’autres qui donne une occasion supplémentaire de profiter d’un choc pour accroître les pressions,  la mécanique infernale décrite par Naomi Klein dans, « la Stratégie du Choc », est confirmée par cet ouvrage.

Pour sortir de cette spirale, la notion de Triptyque Économique entend réduire la place du libéralisme économique, car ce dernier ne connaît pas la mesure.

D’ailleurs, c’est le propre de toutes les monochromies dans tous les domaines.

Partout, je n’entends qu’incantations contre ce système pervers et ses ravages. Il faut sortir de l’incantatoire et passer aux propositions. Remettre au goût du jour le programme du CNR est une piste locale très intéressante. Son manque de précision sur les différents champs économiques a laissé ouverte la porte qui a permis l’envahissement de tout par la marchandisation. L’idée de Triptyque Économique est une proposition de polychromie économique institutionnelle…

Cela ne me semble être ni utopique, ni agressif, ni extrémiste mais du simple bon sens, pour avoir un terrain qui permettra de définir les cahiers des charges complémentaires dans le domaine environnemental, comme dans le domaine social.

Les défis majeurs environnementaux ne se régleront pas bien dans un système pervers, comme le montre cet article, en anglais, de George Monbiot:

http://www.monbiot.com/2011/06/06/an-answer-to-the-meaning-of-life/

Le fait de donner un prix, souvent absurde, à ce que nous fournit la nature, ne revient qu’à « marchandiser » encore plus. Tel est le sens du message de George Monbiot.

L’habituel « pourquoi faire simple, alors qu’on peut faire compliqué », empêche-t-il de recenser le faisable?

Les esprits sont-ils si imprégnés par la propagande du système, qu’ils n’arrivent pas à sortir du brouillard ?

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s