Intoxication

Cet excellent article d’Hervé Kempf soulève les vrais problèmes:

http://www.reporterre.net/spip.php?article2121

Depuis des mois, les questions de choix de canditat(e)  occultent les vrais problèmes.

Quelques scandales, une crise financière par-ci, un effondrement boursier par-là, des mesures d’austérité entre les deux, occupent le devant de la scène.

Pendant ce temps-là, les crises fondamentales, celles de l’environnement, continuent leur chemin.

Ces sujets environnementaux sont quasiment exclus des informations, où, finalement, on nous présente comme « sérieux » des partis et candidats modérément de gauche ou honteusement, voire franchement, de droite ou d’extrême-droite, dont les programmes et les soutiens sont incohérents, donc peu sérieux.

L’exigence démocratique implique une information « citoyenne » de qualité sur les vrais problèmes et les vraies alternatives, faite en donnant la parole à ceux ou celles qui représentent ces mouvements.

On ose même présenter des sondages dont on exclut certains candidats.

A priori, si un changement rapide n’est pas apporté aux informations, un sérieux doute planera sur la validité des  résultats des prochaines échéances électorales.

Quelle hypocrisie généralisée!  George Orwell avait bien raison. Les valeurs de la « Common Decency » devraient être rappelées en gros avant les nouvelles télévisées!

Quelles différences en 2017?

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s