Règles d’or

Au lieu de méditer sur une « règle d’or » dont le but serait de moduler uniquement les règles du jeu du « Monopoly » financier mondial actuel, pourquoi ne pas proposer d’autres règles d’or dans des domaines plus cruciaux pour l’avenir de l’humanité et de notre planète?

Suivre ce lien, par exemple:

http://blog.mondediplo.net/2011-09-15-Appel-a-une-regle-d-or-pour-les-pesticides#forum

En effet, les parties de Monopoly se terminent toujours par un gagnant qui a réussi, un peu par chance, un peu par stratégie, par avoir le monopole de tout! Peut-on croire qu’une modification des règles du jeu de Monopoly, indiquant qu’on  doit équilibrer ressources et dépenses, va modifier le résultat final? Il faudra simplement plus de temps au vainqueur pour empocher la mise car de nouvelles ressources peuvent apparaître ici ou là et déséquilibrer le jeu, autorisant alors d’autres emprunts, qui finiront par avoir raison des moins chanceux!

D’autres « règles d’or » pourraient, en revanche, s’appliquer à faire cesser la « bétonnisation » progressive de toutes nos contrées, ou pourraient permettre de faire prendre conscience que la fuite en avant technologique n’est pas nécessairement une panacée:

http://co2.jurancon.blog.free.fr/

En effet, pourquoi exiger que les générations actuelles paient brutalement les endettements financiers, parfois accumulés sans leur consentement, sans exiger que les mêmes générations n’apurent leurs dettes environnementales en ne tentant pas de  « refiler le bébé » aux générations suivantes?

Si les  dettes financières relèvent parfois du jeu d’écriture,  la dette climatique, quant à elle, devient de plus en plus « concrète ».

En tout cas, si les adeptes du système financier actuel  tentent de démontrer qu’une règle d’or est indispensable pour équilibrer ressources et dépenses dans ce système, on ne voit pas pourquoi les déséquilibres seraient acceptables dans le domaine environnemental. C’est d’autant plus vrai, que l’on peut toujours  fabriquer de l’argent-papier plus ou moins indexé sur la production réelle, mais qu’il est très difficile d’imaginer un retour à des équilibres environnementaux une fois la nature gravement endommagée par nos prédations.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s