Productivisme effréné

Les liens suivants montrent que la dépendance par rapport aux énergies sales est bien ancrée, avec toutes ses conséquences immédiates:

http://www.bastamag.net/article1522.html

http://www.bastamag.net/article1495.html

http://www.bastamag.net/article1451.html

Bon nombre de nos concitoyens sont déjà conscients de ces implications:

http://www.youtube.com/watch?v=pobZoOmpX5k

Il est curieux qu’il faille s’informer dans des médias alternatifs ou à l’étranger!

Il manque encore un argument fondamental: le fait de brûler tout ce gaz ou ce pétrole de schistes aggravera considérablement l’accumulation de GES dans l’atmosphère et réduira d’autant les possibilités d’éviter un emballement de la machine climatique. Les conséquences à long terme ne sont tout simplement pas prises en compte.

Avoir le nez dans le guidon pour satisfaire les besoins exacerbés de mobilité et l’insatiabilité des actionnaires revient à avancer un bandeau devant les yeux vers  l’absurde.

Seule solution: relocaliser tout ce qui peut l’être et privilégier systématiquement toutes les énergies renouvelables pour rapidement mettre en oeuvre le facteur 4. Notre planète ne peut absorber qu’environ le quart des rejets de GES actuels.

Est-il impossible de mettre en oeuvre des incitations progressives à moins de déplacements, à de vraies économies d’énergie, par exemple?

Si tout l’argent investi dans ces exploitations de sources d’énergie polluantes était investi dans l’isolation des bâtiments existants, il y aurait moins de besoins insatiables.

Cela ferait cesser cette course au productivisme dans un état de béatitude prométhéenne.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s