The « City » de Londres

Voici, en anglais, ce qu’en pense George Monbiot:

http://www.monbiot.com/2011/10/31/wealth-destroyers/

La City est un état dans l’état, un super-pouvoir institutionnalisé de l’oligarchie.

Sur les pancartes des manifestants américains près de Wall Street j’ai pu voir un refus de la « corporatecracy » , la dictature des très grandes entreprises. Pour des raisons de phonologie, je préfère « corporocracy ».

La variété locale de ces systèmes est plus floue. S’agit-il d’un « réseau »?

L’idée de Triptyque Économique me semble être une piste particulièrement judicieuse pour remettre l’initiative privée à sa juste place. Relire le billet du 15 juin dernier!

Quand tout cela débouchera-t-il sur autre chose que des postures parfois claniques?

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s