Sortie de crise?

La crise  des dettes est loin d’être réglée.

Une proposition: les balances des paiements de nombreuses contrées sont plombées par les importations de pétrole et de gaz, pas seulement par les produits fabriqués en Extrême-Orient. Les réduire dégagerait des possibilités de financement d’autres déficits.

 

Le passage massif aux énergies renouvelables les plus appropriées à chaque contrée réduirait considérablement ces déficits, et aussi nos rejets de GES: d’une pierre, deux coups, et de trois avec en parallèle la mise en œuvre du Triptyque Économique ou d’autres idées alternatives pour sortir progressivement du système économique actuel et de ses conséquences sociales et environnementales.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s