Good news, bad news?

Comme l’écrit Jean Gadrey, il y a tout de même pas mal de mauvaises nouvelles:

http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2011/12/23/pour-les-fetes-quelques-nouvelles-et-cadeaux/#comment-13711

Les vœux des autorités de nos diverses contrées ressemblent à du « wishful thinking » (des vœux pieux).

Pas de changement de paradigme, pas de solution,  ou de fausses solutions, comme les replis identitaires.

Le retour à des monnaies antérieures ne réglera en rien les crises majeures à venir, celles liées au nombre d’êtres humains, à leurs prélèvements sur la nature.

Les lignes Maginot ou Siegfried protectionnistes, pour faciliter la consommation de biens produits localement sans remise en cause des gaspillages d’énergies fossiles ou de matières premières, n’en sont pas moins des outils au service des différentes variétés de consumérisme local. Produire localement, certes, mais produire et vivre tout en  préservant les équilibres environnementaux et les ressources non-renouvelables, voici des objectifs qui s’inscrivent dans le changement de paradigme nécessaire.

La bonne nouvelle: des alternatives existent.

La mauvaise nouvelle: tout est fait pour les masquer.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s