Salon de l’agriculture ou « salon du productivisme agricole et de ses lobbies »?

Comme d’habitude, Hervé Kempf voit juste:

http://www.reporterre.net/spip.php?article2621

Dans ce domaine, comme dans d’autres, il faut un changement de paradigme. Les dérives du productivisme, dans ce domaine comme dans les autres, mènent vers des impasses.

Des alternatives existent pourtant.

Oser affirmer qu’il y a trop de contrôles tatillons, après divers scandales comme  celui de la « vache folle » ou celui des rejets massifs de nitrates en Bretagne, est parfaitement choquant. Dans ce dernier cas de figure, on voit, comme dans les changements climatiques, que les activités humaines peuvent modifier considérablement la nature et ses équilibres.

Une agriculture moins chimique, moins productiviste, et moins mécanisée pourrait recréer de multiples emplois. En période de crise systémique, le bon sens inciterait plutôt à choisir des voies alternatives.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s