George Monbiot a raison, Hervé Kempf aussi

Cette démonstration, en anglais, que les excès de consommation des plus riches doivent être réduits et que la satisfaction des besoins élémentaires des plus pauvres, en particulier des très pauvres, ne menace pas vraiment les équilibres naturels est à prendre en compte.

http://www.monbiot.com/2012/02/14/the-big-green-question/

Reste, malgré tout le problème démographique. Une stabilisation est annoncée par les démographes. C’est la version optimiste?

Pendant ce temps, une campagne électorale dans nos contrées réussit à ne pas poser les questions fondamentales et la fuite en avant productiviste continue:

http://www.reporterre.net/spip.php?article2693

Les campagnes électorales suivantes seront-elles aussi médiocres? Oui, et sans doute pire.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour George Monbiot a raison, Hervé Kempf aussi

  1. christian TSCHOCKE dit :

    le monde produit chaque jour 12 milliards de rations alimentaires (en termes de calories). Le problème semble être moins la quantité que l’accès à la nourriture. Ce qui est vrai pour les pays dits en voie de développement (je n’aime pas la formule « tiers monde » pleine de condescendance) est également vrai chez nous, en France. Notre planète peut supporter 10 milliards de citoyens, si toutefois le modèle économique mondiale devient coopératif et non compétitif.

  2. Manso dit :

    @christian TSCHOCKE, que la planète puisse ACTUELLEMENT nourrir 10 milliards de personnes, tout le monde (ou presque) est d’accord. Par contre, pourra-t-elle nourrir ces 10 milliards de personnes qui sont annoncés pour la fin du siècle (projections ONU du 3 mai 2011) ? Et bien on peut en douter, car les rendements actuels sont dus à la mécanisation et aux intrants (engrais, pesticides,…) qui eux-même sont énergivores (les intrants sont issus de la chimie du pétrole)…
    Or, avec la fin du pétrole (annoncée pour le courant de ce siècle), la production risque de chuter dangereusement (lire l’excellent ouvrage de Hugues Stoeckel : « La faim du monde »)…
    Venons en maintenant au terme réellement utilisé, à savoir « Notre planète peut SUPPORTER dix milliards de citoyens », là encore c’est peut être possible, mais la planète ne pourra pas en même temps conserver la biodiversité et en particulier la méga faune qui a besoin de grands espaces : est-ce donc ce monde là que nous voulons pour nos enfants ?
    Cordialement

    • christian TSCHOCKE dit :

      je comprends cette interrogation très pertinente sur l’équilibre à trouver entre population et alimentation de cette même population. Au sein de cette équation, Il faut intégrer l’hyper urbanisation à venir avec l’émergence d’une centaine de mégalopoles de plus de 30M d’habitants d’ici la fin de ce siècle, soit le tiers de la population mondiale prévue. Quelle sera le modèle de gouvernance de ces cités. parlons aussi de la santé, de l’éducation, de la justice, de la liberté, de tout ce fait qu’une démocratie peut exister. Ma conviction est qu’il est urgent de trouver des réponses à ce questionnement.

      Il y a un second paramètre à intégrer dans l’équation: les impacts du changement climatique. Certains prendront la forme d’une catastrophe alors que d’autres se montreront bénéfiques. Pourquoi la Chine s’intéresse tant au sud de la Sibérie, elle dont la population réelle est certainement proche de 25% de la population mondiale, alors qu’elle ne possède que 7% des terres cultivables et 2% des réserves en eau douce? Ne serait-ce pas pour assurer l’alimentation de son peuple?

      Place disponible suite à une hyper urbanisation + impacts du changement climatique vont libérer des zones nouvelles de production agricole. Un élément est certain: le barycentre de l’agriculture va se déplacer, mais où, je ne le sais pas. Reste à savoir le modèle agricole que l’on nous réserve (CF l’étude de la DATAR : territoires 2040). Je suis très inquiet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s