Pétrole vert ou gaz de schistes?

Business pour business, autant qu’il soit vert car l’urgence climatique l’impose:

http://www.reporterre.net/spip.php?article2615

Le problème est de savoir si cela permettrait, sans tomber dans d’autres travers, de fournir suffisamment d’énergie de substitution à ce qui rejette des GES ou des particules et déchets nucléaires.

En tout cas, c’est probablement préférable à l’exploitation de certaines ressources fossiles avec tout ce que cela implique.

Bien sûr, cela n’exclut pas de réduire tous les gaspillages actuels!

D’une manière plus générale, cela pose encore une fois la question des limites et de la fuite en avant productiviste, comme le montre parfaitement ce billet sur le Blog Ami du Triptyque Économique:

http://dtwin.org/WordDD/2012/03/08/gaz-de-schiste-pire-que-le-charbon/

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s