Ecologie ou mascarade?

Finies les envolées lyrique de l’époque du Grenelle de l’environnement!

Les impératifs électoraux ont transformé des velléités en souvenirs lointains:

http://www.reporterre.net/spip.php?article2530

http://www.reporterre.net/spip.php?article2657

Ces questions environnementales, qui, par ailleurs, sont souvent fondamentales, sont soigneusement exclues de la plupart des informations et propagandes électorales. Les commentateurs aux ordres, qui ne sont que des chambres d’échos pour ces silences, se gardent bien de montrer du doigt ces mouvements de girouettes qui s’alignent dans le vent des lobbies ou ces silences évocateurs!

Quelle est la définition de la « publicité mensongère »?

En attendant, il faut reconstruire la conscience environnementale…

Première étape: le local!

Il faudra bien passer  du local au régional et au mondial un jour!

Les pseudo-débats qui ont tenté de semer le doute sur la réalité des changements climatiques au moment de Copenhague n’étaient qu’annonciateurs de ces revirements.

D’ailleurs, un des initiateurs locaux de cette incohérence est devenu un soutien affiché à cette négation de l’impératif environnemental.

La dettocratie et l’électoralisme ont chassé une velléité de bavardage écologiste chez les carpetbaggers locaux.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s