Campagne évènementielle?

Le libéral-totalitarisme, qui menace les libertés fondamentales, et les oligarchies, qui tentent plus ou moins habilement de masquer certaines dérives liées aux intérêts de « clans », préfèrent sans doute que l’attention des électeurs ne se focalise pas trop sur leurs « petites affaires ». Il est tellement tentant de profiter des inquiétudes légitimes que provoquent des évènements pour ne pas aborder les problèmes qui mettent en cause ces oligarchies.

Il serait intéressant de commencer la liste des vrais problèmes masqués plus ou moins volontairement par les petits, moyens, et grands tireurs de ficelle du « système » :

-État de la corruption dans nos contrées.

-Lutte contre les changements climatiques anthropiques.

-Décarbonatation de l’énergie, recherche et développement d’alternatives « douces » et refus des aventures technologiques dangereuses pour la santé et l’environnement.

-Passage à une agriculture respectueuse des équilibres naturels.

-Impossibilité de croître sans fin dans un système fini, au sens ou certaines ressources minérales sont épuisables et en voie d’épuisement, d’ailleurs.

-Appropriation collective de terres autour des grandes villes pour redynamiser le maraîchage local sous formes de coopératives à main d’œuvre locale.

-Mise en place de transports collectifs de proximité confortables et économes en énergie, limitation de l’usage de l’automobile en zone urbaine par d’autres méthodes que l’argent.

-Incitations administratives et financières à limiter considérablement le transport routier par la relocalisation massive de certaines productions.

-Autorisation de mettre en place des coopératives locales de production d’énergie alternative partout où c’est  possible.

-Mise en place d’une éducation populaire orientée vers les méthodes de gestion coopératives et démocratiques et d’une manière générale vers l’autonomie locale et la démocratie la plus large.

La liste est à compléter par les Amis du Triptyque Économique, de l’Évolution Démocratique, du Respect de l’Autre et de la Nature qui le souhaitent.

Quasi silence sur beaucoup de ces sujets ou approches superficielles d’autres. Est-ce le hasard?

J’ai déjà écrit qu’il y a des campagnes électorales où les manipulations empêchent d’aborder certaines questions de fond pour le moyen-terme. D’autres sujets font l’objet d’une insistance considérable car ils permettent d’esquiver les enjeux plus vastes qui remettent en cause les « profiteurs » du « système » actuel.

Dans ces conditions, les résultats seront-ils vraiment démocratiques?

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Campagne évènementielle?

  1. Ping : Les murs | Le Triptyque Economique

  2. Ping : Les Oligarchies ne connaissent pas la satiété | Le Triptyque Economique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s