Faits et méfaits des (ir)responsables de nos contrées

L’article suivant, publié sur l’excellent site d’Hervé Kempf, montre bien la duplicité de certains:

http://www.reporterre.net/spip.php?article2847

Passer, en quelques années, de l’organisation d’un Grenelle de l’Environnement à de telles méthodes, qui freinent des actions européennes, pour une fois très positives, est une démonstration de versatilité incompatible avec la gravité de la situation environnementale.

Pour les girouettes en chef, il paraît que « l’écologie ça suffit ». Oser une telle affirmation me semble une preuve d’irresponsabilité.

Un vent de lobby puissant serait-il  passé par  là?

Le besoin d’une petite risée pour rentrer au port électoral serait-il une motivation pour cette versatilité?

Le temps passe, l’urgence climatique peut-elle attendre indéfiniment des responsables politiques sérieux?

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s