Pacha Mama ou Prométhée

L’idéologie prométhéenne est bien ancrée dans les esprits des filles et des fils des Lumières et d’autres, qui ont d’ailleurs souvent oublié l’ Enlightenment, die Aufklärung.

Certains en tirent un sentiment de supériorité qui a parfois dérivé vers le colonialisme et pire, le racisme.

Si, symboliquement, les dieux anciens ont sévèrement puni celui qui a voulu s’emparer du feu, les pressions anthropiques actuelles sur l’environnement risquent de cesser plus ou moins brutalement, non pas en raison d’une nouvelle colère divine mais en raison des déséquilibres graves infligés à une nature qui n’est pas « donnée à l’homme pour qu’il y exerce sa domination » mais qui dont il dépend  pour sa survie.

Des peuples anciens avaient bien compris cette nécessité vitale. La Pacha Mama andine devrait sans doute être regardée avec moins de condescendance!

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s