Autonomie ou asservissement des universités

Le monde universitaire va-t-il se retrouver sous la coupe des oligarchies?

Le lien suivant soulève de nombreux problèmes:

http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5440

Sous des aspects techniques complexes, une lente évolution risque de retirer le monde universitaire du « bien commun », et l’autonomie aidant, de le faire glisser progressivement vers une dépendance envers les « sponsors ».

Le recrutement des enseignants se fera-t-il un jour avec l’avis majoritaire des représentants des oligarchies dans des « conseils d’administration » avec mise en œuvre du « management » ultra-libéral? Les « Marchands de Doute »(Éditions du Pommier), dans leur version locale, choisiront-ils d’orienter la recherche vers leurs sombres manipulations?

Une véritable autonomie suppose une indépendance réelle par rapport aux  intérêts privés à cours terme. Cette autonomie n’est semble-t-il pas de l’autogestion, ce qui serait une alternative intéressante.

De vraies coopératives responsables, sont-elles inimaginables dans ce domaine?

Un statut proche des SCIC, liant financement public et responsabilité collective des acteurs dans une gestion alternative, serait une piste intéressante à valeur « pédagogique ».

Le bons sens suppose des expérimentations à petite échelle avant de démolir l’existant.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s