Toujours plus haut! Toujours plus loin!

L’empilage vertical est une autre façon d’alimenter le mythe de la croissance perpétuelle:

http://www.reporterre.net/spip.php?article2844

La ville part souvent à la conquête des cieux. De nouvelles tours de Babel, en somme.

Mais la ville s’étend également horizontalement. De nouveaux « lotissements  » éloignent toujours davantage des lieux de travail, de culture ou de commerce, ce qui augmente en permanence les besoins d’infrastructures pour les transports.

Tout cela peut-il raisonnablement continuer ad vitam æternam?

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s