Petits lobbies et lobbycrature

Certains s’imaginent que face au poids énorme des lobbies de certaines très grandes entreprises, il faut opposer d’autres lobbies, par exemple ceux de syndicats ouvriers dans une espèce de course à l’échalotte où le meilleur lobbyiste aura l’oreille et le vote de nos représentants élus.

En somme, il s’agit de court-circuiter la démocratie authentique, où ce sont les citoyens éclairés qui, au travers des élections et référendums, devraient dicter leur volonté.

Cela suppose une information sérieuse sur les choix à faire. Pas de « black-out » sur ce qui déplaît aux oligarchies, en particulier, pas de distortion des données techniques au profit des mêmes.

Le petit jeu lobbyiste n’est qu’un moyen supplémentaire de laisser les gros intérêts dicter leurs choix, quitte à transformer de temps en temps les petits lobbies en plantes vertes plus ou moins décoratives lors de pseudo-rencontres faites pour avaliser des décisions stratégiques qui ne font que renforcer le libéral-totalitarisme:

http://www.no-transat.be/node/54

Personnellement, je ne suis pas contre tout transatlantisme, je suis pour un transatlantisme alternatif. En effet, si les républiques soeurs  joignaient leur énergie et leur inventivité pour sortir de leur fonction de masques des oligarchies, tout pourrait changer. sur cette planète.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Petits lobbies et lobbycrature

  1. Jean-Michel,
    Je ne sais pas si je suis dans le sujet mais il me semble que précisément les négociations transatlantiques sont à prendre très au sérieux. il ne s’agirait pas de nous retrouver captifs d’un super Maastricht et de voir tomber tout espoir d’indépendance. Evidemment, les USA ne sont pas la Chine mais la menace est forte pour les aspects culturels et sur l’information (les logiciels libres par exemple et sans doute le système français de financement du cinéma). Je compte sur toi pour nous en dire plus. Voici un lien intéressant(à mon avis) se trouve sur http://www.barricade.be/IMG/pdf/Ricardo_et_Bruno_-_marche_transat.pdf.

    • jmmasson dit :

      Je suis tout à fait d’accord avec toi, Serge. Mon avis est qu’il ne s’agit que de faciliter davantage un état de fait: les petits vagissements de mécontentement local deviendront inaudibles dans une mécanique dont les rouages ont été si bien décrits par Naomi Klein, dans « La Stratégie du Choc ». Dans « Les Marchands de Doute » de Naomi Oreskes et Erick Conway, le pouvoir des lobbies des grosses multinationales de l’énergie sale est encore précisé. Dans le lien que tu as joint à ton commentaire, il y a également une analyse du risque de ne plus lutter contre le défi majeur que sont les changements climatiques anthropiques. Les replis identitaires chauvins ne sont pas du tout à la hauteur de la situation. Ce que j’appelle le ‘libéral-totalitarisme », c’est bien la dérive autoritaire de l’ultra-libéralisme au service d’oligarchies dispersées, et dont la survie est liée au gaspillage polluant des énergies fossiles. Le remède est une alter-mondialisation, un alter-transatlantisme pour ce qui relève de traitements à ce niveau. Produire localement tout ce qui peut l’être est un frein à cette mécanique infernale, mais il faudra aller plus loin pour une gouvernance mondiale dans le domaine de la lutte contre les rejets de GES. Nous avons, avec ces lobbies, une gouvernance mondiale de fait que certains voudraient institutionnaliser.Une grave erreur de « casting », en réalité!
      Bien sûr, ce débat est totalement absent dans les campagnes électorales de nos contrées. Pourquoi? Qui décide du « black-out » à ce sujet?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s