Faudra-t-il créer un Tribunal International supplémentaire?

Probablement oui, pour certains:

http://www.reporterre.net/spip.php?article2943

Un problème est de savoir qui juger: les brebis galeuses du système ou le système économique qui laisse agir ces brebis galeuses?

L’autre est de savoir comment appliquer des sanctions contre des états au niveau international. Il en est de même contre les énormes multinationales, s’il advient que les jugements les concernent.

Le système économique fondé sur le soit-disant laisser-faire, suppose que certains responsables politiques laissent faire, auquel cas qui faudra-t-il juger, ceux qui profitent du laisser-faire ou ceux qui laissent faire ou encore les deux groupes?

En terme de changements climatiques par exemple, tout le monde est plus ou moins impliqué, chacun à la hauteur de ses rejets de GES. Cependant les individus n’agissent le plus souvent que dans un cadre respectueux des lois et règlements. Les responsables sont ceux qui sont en charge des lois et règlements et de leur application,  et qui tout en sachant ce qui se passe, laissent faire au nom d’intérêts privés mais aussi collectifs à cout-terme.

Avant de sanctionner, on pourrait imaginer de signaler les vertueux qui montrent l’exemple à titre individuel ou collectif, en mettant en œuvre un style de vie moins agressif envers l’environnement. A ce sujet, je suis beaucoup trop dans le « dire » , pas assez dans le « faire »! Personne n’est parfait!

S’agira-t-il alors de ne juger que des crimes environnementaux ou plutôt économiques?

La pensée orwellienne dipultée et dipolée ( voir les billets du 21/01/12 et du 19/05/12)  utilisée par les ardents défenseurs de ce que j’appelle le « libéral-totalitarisme » sont tout à fait capables de retourner la proposition en accusant de crime contre leur système, parfois quasiment  mafieux et le plus souvent polluant, ceux qui veulent freiner voire supprimer les politiques dangereuses liées au laisser-faire.

Généralement ce ne sont que des vaincus que jugent ces tribunaux internationaux. Il faudra probablement attendre quelque temps avant la défaite du libéral-totalitarisme.

Addendum2016: la suppression prévue dans nos contrées du principe de précaution par certains politiciens fanatiques du libéral-totalitarisme pourraient les conduire un jour devant cette cour. Le fait de faire une telle proposition absurde en toute connaissance de cause relève du crime avec préméditation.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s