« tapis rouge » au delà des « white cliffs of Dover » contre absence de « tapis rouge » de ce côté du tunnel sous la Manche

La lettre de Jean Gadrey à David Cameron est la réplique qu’on aurait pu attendre de la part d’autorités rétives au DIPULT:

http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2012/06/22/lettre-a-david-cameron/#comment-17476

Offrir un tapis rouge aux candidats à l’exil fiscal montre bien que les intérêts des oligarchies peuvent se conjuguer.

L’accueil dans nos contrées, sans tapis rouge, de « sujets » de sa très gracieuse majesté qui ne peuvent plus se soigner correctement chez eux pour des raisons financières, aurait dû être montré dans tous les médias en guise de réponse à  ce dirigeant à DIPULT maximal.

Il est bien intéresssant de noter qui a réagi à cette suggestion malsaine. Avez-vous beaucoup entendu les chantres de l’indépendance chauvine manifester leur désapprobation?

La fuite de l’argent accumulé par les uns au détriment des autres les gêne moins que l’accueil décent et fraternel des immigrés qu’ils ont parfois fait venir pour les exploiter et ainsi accumuler davantage d’argent.

Pour les amateurs de langue anglaise, ce texte de George Monbiot est à lire et à interpréter au niveau symbolique:

http://www.monbiot.com/2012/06/04/the-resurgent-aristocracy/

Protéger les faisans (que l’aristocratie va s’amuser à plumer), en détruisant leurs prédateurs naturels, a quelque chose de bien ironique quand on passe de la chasse aux animaux à celle qui consiste à plumer ses congénères.

L’oligarchie institutionnalisée s’appelle aristocratie, non? La « gentry » serait-elle prête  à partager ses terres avec nos oligarques candidats à l’exil ou simplement prête à accueillir leurs comptes bancaires.

Quand on est « sujet » de sa très gracieuse majesté et qu’on ne supporte pas les impôts pourtant faibles sur les grandes fortunes locales, il y a peut-être d’autres « tapis rouges » encore plus accueillants dans d’ex- confetti du « Commonwealth »!

Ce mot ne voulait-il pas dire, au sens littéral, « richesse commune »? Bizarre, au pays des « enclosures » (privatisation des terres communales)!

Addendum 2016: inversion post-Brexit. Certains rêvent de déployer ce tapis de ce côté de la Manche. Si les « exit » se multiplient ce sera à qui déploiera le tapis rouge le plus moelleux.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s