Going on nuclear or not? That is the question Nucléaire: on passe à autre chose?

Il y a ceux qui y sont franchement opposés:

http://www.reporterre.net/spip.php?article3042

http://www.villesurterre.com/index.php?option=com_frontpage&Itemid=1

Pour eux, c’est une énergie dangereuse.

Il y a ceux qui y sont favorables pour diverses raisons:

L’existant et son développement peut être une rente de situation et une nécessité pour la survie d’entreprises:

http://www.areva.com/?xtor=SEC-14-GOO-[corporate_marque_exact]-S-[areva]&xts=443197

Il y a des raisonnements comme le suivant, qui suggère que les changements climatiques anthropiques constituent une menace planétaire immense et qu’une catastrophe nucléaire a un impact moindre:

http://www.monbiot.com/2011/12/05/a-waste-of-waste/

Et si la voie de la sagesse était une réduction progressive tout d’abord de tous les gaspillages (zones commerciales transformées en sapins de Noël permanents), l’encouragement massif à favoriser des appareils moins énergivores et surtout diminuer les besoins artificiels pour toujours plus d’appareils électriques?

Le passage aux véhicules électriques ne favorisera pas cette évolution dans l’immédiat!

Alors faut-il choisir entre Charybde et Scylla?

Le développement massif de mini-centrales sur les toitures, d’hydroliennes dans les courants marins ou les fleuves et autres sources d’énergies alternatives, combiné avec une certaine réduction  des besoins en énergie , la décroissance, pour employer un terme qui gêne, est peut-être la solution de bon sens.

Y-a-t-il encore une porte étroite pour le bon sens autrement qu’à dose homéopathique: fermer symboliquement une vieille centrale nucléaire par exemple?

L’accroissement des besoins est aussi lié à l’accroissement démographique: sans stabilisation démographique, la course à l’échalote continuera et les besoins justifieront tous les mésusages pour la plus grande satisfaction de certains lobbies oligarchiques qui prospèrent grâce à l’exploitation de toutes les énergies et grâce à l’outil publicitaire à leur service, qui exacerbe les envies de consommation.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s