Crises des dettes, crises économiques, et crises environnementales sont liées!

C’est ce que montre l’article remarquable suivant:

http://www.reporterre.net/spip.php?article3200

Seules alternatives, à ma connaissance: la sortie de la machine infernale productiviste, le recentrage énergétique sur les renouvelables, la relocalisation démocratique et, pour moi, un retour partiel à une économie de subsistance émaillée de touches de modernité.

Pour utiliser les mots qui conviennent, une décroissance de la saturation anthropique de l’environnement s’impose.

Or, nos médias continuent de fonctionner comme une chambre d’échos du libéral-totalitarisme et la majorité des opposants  à ce système ne proposent le plus souvent… qu’un autre productivisme.

Il est plus que temps de changer de paradigme.

De petites fenêtres s’entrouvrent ici ou là:

http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/09/05/benoit-hamon-un-nouveau-modele-de-cooperative-pour-faciliter-la-reprise-d-entreprise_1755769_823448.html?goback=%2Egde_2582342_member_160579336

http://festivaldesutopiesconcretes.org/

Pendant ce temps, la machine infernale continue son travail délétère.

Décisions engageant l’avenir prises sans contrôle citoyen, black-out des médias sous contrôle sur ce sujet: comment les petites-mains ou les colibris alternatifs peuvent-ils se faire entendre?

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s