L’autonomie locale: pour sortir de la démesure climaticide

C’est possible, au moins partiellement, en s’inspirant de ce qui existe:

http://www.reporterre.net/spip.php?article4073

Au lieu de pratiquer la fuite en avant climaticide, il serait désormais urgent de privilégier la piste des énergies locales renouvelables et de plus gérées localement pour ne plus dépendre de mastodontes à gestion ultra-libérale.

Il ne manque qu’une volonté politique pour prendre une autre voie.

La structure de base peut aussi être un regroupement communal.

La question à se poser est « qu’est-ce qu’on attend? »… et c’est précisément celle que certains posent:

http://www.reporterre.net/spip.php?article4230

Quitter la démesure est un chemin difficile pour ceux que la technophilie a subjugués:

http://www.monbiot.com/2013/05/10/via-dolorosa/ (en anglais)

Et pourtant, il faudra bien un jour regarder la réalité en face, pas la réalité artificielle d’un système financier tordu, mais celle des vrais dégâts infligés à notre planète par les pressions anthropiques sans mesure:

http://act.350.org/signup/math-movie/?akid=3107.618532.Y1aUiH&rd=1&t=1

L’autonomie locale c’est aussi une alternative au gigantisme qui comporte des risques à court et à long terme:

http://www.reporterre.net/spip.php?article4202
http://www.reporterre.net/spip.php?article4210

L’attente serait-elle due à l’incompatibilité de l’autonomie locale démocratique avec les intérêts des oligarchies?

Dans ce cas, les citoyens éclairés doivent pouvoir choisir entre dignité et dépendance mortifère.

Dans le cadre d’une mise en place évolutive du Triptyque Économique, l’évolution vers l’autonomie locale énergétique pourrait se faire progressivement pour tenir compte des progrès technologiques qui permettront sans doute le passage du gigantisme industriel à la réappropriation collective locale des moyens de production d’énergie alternative. C’est une raison supplémentaire de « socialiser » les grands systèmes de production actuels pour que les oligarchies ne sabotent pas l’évolution souhaitée.

Cela correspond à l’idée de Troisième Révolution Industrielle » de J. Rifkin. Toutefois cet auteur n’a pas clairement montré la nécessaire coupure avec les intérêts oligarchiques.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s