La « croissance » est-elle un dogme?

A entendre les économistes libéraux et d’autres également, point de salut sans croissance. Et chaque mouvement politique de répéter des incantations pour le retour de la croissance.
Tout le monde n’a pas la même approche:

http://www.reporterre.net/spip.php?article4068

La croissance du business alimenté par l’appropriation privée du travail et du bien collectif alimente une croissance régulière des rentes:

http://www.petitions24.net/contre_louverture_a_la_concurrence_des_ouvrages_hydroelectriques

Vu la décroissance imposée aux ressources des pauvres et maintenant aussi des classes moyennes, la croissance des rentes au bénéfice d’oligarchies héréditaires semble bien être le fondement du dogme.

La croissance ne peut que se heurter un jour au mur de la finitude:

http://www.monbiot.com/2013/04/12/the-great-unmentionable/ (en anglais)

Alors, ne devons-nous pas méditer sur ce dogme et tenter de trouver d’autres voies moins écocidaires?

http://alternatives-economiques.fr/blogs/bompard/archives/426

L’adogmatisme doit-il se limiter au refus des intégrismes religieux ou s’étendre au refus de certains dogmes économiques?

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s