Climat et fuite en avant prédatrice

Le nouveau rapport du GIEC ne va pas tarder à circuler.

En attendant, de quoi bruissent beaucoup de média?

Des gaz de schistes, par exemple. Sans, évidemment mettre cela en perspective avec la nécessité de réorienter nos approvisionnements en énergie vers le durable, ce qui impliquera une certaine sobriété.

Comme dans la plupart des domaines, la mécanique « libérale » fonce le nez dans le guidon vers de « merveilleux » équilibres produits par « les marchés ». Pour combien de temps encore?

Des liens à méditer:

http://www.bbc.co.uk/news/science-environment-24149439 (en anglais)

http://www.withouthotair.com/synopsis10.pdf (en anglais)
http://www.withouthotair.com/

http://www.monbiot.com/2013/09/18/pricing-the-priceless/ (en anglais)

Il faudra peut-être un jour regarder la réalité autrement.

Addendum fin 2016: le temps passe et tout empire. Les glissements vers le libéral-totalitarisme chauvin et myope n’éclaircissent pas l’horizon.

Addendum fin 2017: entre la dérive ultra-libérale et les populismes de tout acabit les perspectives sont glauques.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Climat et fuite en avant prédatrice

  1. Tschocke Christian dit :

    le grand dirigeant du monde, le marché, et ses nombreux courtisans, politicards, banquiers et autres représentants d’une faune sauvage qui n’est malheureusement pas en voie d’extinction, nous enfume (expression pertinente de Jean Michel) et nous envoie dans le mur en klaxonnant leur chant de sirène. Ce n’est pourtant pas en klaxonnant que le mur s’écartera de notre chemin. Que faire? Unissons nous, résistons, construisons ensemble les contrefeux nécessaires au discours lénifiant des sbires du marché et de leurs seconds couteaux. Basons nous sur les informations que nous offre le blog de Jean Michel pour transformer en actions toutes les pensées humanistes que nous avons le privilège de lire. Réveillons nous et devenons une force de contreproposition à la mise en esclavage trop souvent consentie par pur égoïsme. Pensons enfin à nos enfants et nos petits enfants et interrogeons nous sur ce que nous devons leur léguer: une humanité créatrice où l’énergie est celle du vivant, ou bien un monde esclave des fournisseurs de Kwh?

  2. Tardieux dit :

    Goutte d’eau

    C’est la goutte d’eau ! ou trop d’inacceptable.
    Ces jours-ci, pigé !, le monde ne changera pas.
    colère et révolte envers les gens qui dirigent,
    et ceux qui détruisent .

    L’évidence des dégradations de la planète dans son entier,
    L’évidence de l’indifférence de nos dirigeants à ces destructions,
    L’évidence de la goinfrerie inassouvissable des industriels et capitalistes,
    L’évidence d’une politique qui prend aux modestes plutôt qu’aux riches,
    L’évidence d’une répartition des richesses inique et injustifiable,

    Au regard d’une planète qui ne nous appartient pas,
    que nous polluons et détruisons,
    Au regard de toutes les espèces qui disparaissent,
    chaque jour en silence,
    Au regard des millions d’animaux encagés,
    car mal aimer n’est pas aimer,
    ou vivant dans des lieux d’élevage infâmes,
    et mourant dans les pires conditions.

    J’AI HONTE.

    Je refuse les règles d’un tel monde.

    Agir, c’est aller aller à la racine des maux,
    et les maux sont le capitalisme ( type de société ),
    l’accaparement de la planète ( conséquence de cette société )
    et le comportement des hommes ( à l’origine de cette société ).

    Donc:
    EDUCATION,
    REPARTITION DES RICHESSES
    RENATURATION DE LA PLANETE !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s