Ecotaxe et Tea-Parties à la française

La menace majeure pour l’avenir de l’humanité n’est certainement pas une augmentation des impôts, surtout quand cet impôt a un sens: commencer à tenter de contenir l’accumulation de Gaz à Effet de Serre, dans ce cas précis le CO2.

Il faudrait pourtant réduire ces rejets avant que tout le stock d’énergie carbonée soit épuisé, et cela veut dire moins de transports par la route. La solution passe par le redéveloppement des agricultures vivrières périurbaines et dans le cas de régions productrices excentrées par le passage rapide au transport ferroviaire.

Jadis aux USA, le refus de l’impôt perçu par la puissance coloniale, avait poussé les colons à la révolte puis à l’indépendance. Depuis des mois, dans nos contrées, certains lobbies, bien relayés par des médias bien dociles à leur égard, tentent, avec un certain succès, malheureusement, de persuader nos concitoyens que les impôts les écrasent. Ceci a créé un terreau favorable à ce qui se passe en Bretagne. La taxe carbone est perçue comme la goutte d’eau qui fait déborder le vase:

http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/bretagne/ecotaxe-le-resume-de-la-journee-de-manifestation-en-videos-26-10-2013-2282768.php

http://www.liberation.fr/economie/2013/10/26/de-nouvelles-actions-en-cours-en-bretagne-contre-l-ecotaxe_942587

Des représentants d’une structure patronale et de syndicats productivistes s’en prennent aux installations prévues pour mettre en œuvre une écotaxe… prévue par un gouvernement précédent, qu’ils soutenaient bien souvent.

Cette jacquerie n’a rien d’anodin. Refuser de limiter les productivismes fondés sur les énergies sales revient finalement à faire ce que font les Tea-Parties américains. Le point fondamental, celui de l’atténuation des changements climatiques anthropiques est évidemment rarement rappelé dans cette affaire, ce qui revient à agir dans le déni de ce phénomène grave.

En outre, les bonnets rouges portés par ces révoltés, sont un clin d’œil aux révoltes paysannes de jadis contre l’impôt. Les Tea-Parties, bien manipulés aux USA par certains oligarques locaux, utilisent le même réflexe, dont ils espèrent tirer un maximum de profit personnel.

Nous sommes bien dans la même approche: tuer l’impôt pour laisser le court-termisme, en particulier sa version ultra-libérale, démolir toute action collective fondée sur l’impôt.

Notons aussi l’étrangeté de voir des paysans, encore subventionnés par l’Union Européenne, lutter contre l’impôt… alors qu’ils sont aidés par l’Europe, elle-même financée par l’impôt.
L’idée de freiner un peu les transports par ce biais vient, paraît-il, de la communauté européenne, ce qui en l’occurrence est une piste courageuse et justifiée.

http://www.fmlambert.fr/Ecotaxe-communique-et-tribune-des-parlementaires-EELV-Francois-Michel-Lambert-et-Ronan-Dantec_a205.html

Bien évidemment, les populistes droitiers sont prêts à récupérer ceux qui sont déboussolés par la situation: comme aux Etats-Unis. Moins de pouvoir fédéral là-bas, moins d’Europe ici: le parallélisme est frappant.

Le négationnisme climatique par les actes, après le négationnisme climatique dans certains média: la boucle est bouclée.

Il serait plutôt souhaitable de méditer sur une réorientation importante de la filière agricole hyper-productiviste et des transports incessants dans tous les sens.

Si les grands moyens d’information se décidaient à donner une vision globale de la situation, d’autres approches apparaîtraient moins insolites. La remise en cause des systèmes productivistes crée de la colère chez les perdants du système. La colère étant souvent très mauvaise conseillère, elle est détournée, exploitée par les attrape-mouches populistes.

Il pourrait également être judicieux de comparer ce genre de manifestation à ce qui s’est passé au Chili avant le coup d’état: un vent mauvais souffle!

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s