Bouc-émissaire Scapegoat

Les crises économiques détruisent le lien social et sont systématiquement l’occasion d’enfoncer davantage le vieux clou rouillé de l’ultra-libéralisme. Affolé, le bon peuple se précipite, non pas contre les excès des oligarchies qui profitent du système économique, mais vers le bouc-émissaire. Certains font leur fonds de commerce de cette méthode.
On a vu au siècle dernier où peut mener la xénophobie quand on s’appuie sur la méthode du bouc-émissaire. Pourtant, cela recommence.
La crise climatique, qui risque d’avoir des conséquences énormes sera-t-elle une occasion supplémentaire de se tromper d’ennemi?
L’esprit critique doit être bien développé afin de pas prendre pour argent comptant tout ce qui circule dans le domaine de l’information. A appliquer à mes propres écrits, bien sûr. Ceci dit, il peut être difficile de faire la part du vrai et de l’intox, surtout quand on ne lit ou n’ écoute que ce que l’on a envie de voir et d’entendre! Pour autant, il ne faudrait pas sombrer dans le doute généralisé. On peut-être de bonne foi laïque!

A lire et à méditer:

http://paulgilding.com/cockatoo-chronicles/lets-talk-about-bushfires-climate-change-and-coal.html

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s