Optimisme relatif

Les risques d’effondrement sociétal, au niveau planétaire, ne sont pas négligeables, au vu des conséquences de l’hyperactivité humaine: changements climatiques, saccage de la biodiversité, épuisement des ressources.
En même temps, certains proposent des alternatives pratiques, du local au global:

http://www.veloscenie.com/litineraire/voie-verte-veloroute

http://af3v.org/Parution-du-nouveau-Guide-des.html

http://www.af3v.org/

Cette prise de conscience implique une éducation appropriée:

http://www.lespetitsdebrouillards.org/Media/prods/prod_8/

http://www.lespetitsdebrouillards.org/

Elle impliquera une limitation des conséquences les plus graves du productivisme polluant:

https://www.facebook.com/events/420762714693553

La question est aussi de savoir si le système économique dominant pourra faire rapidement les changements nécessaires. Certains y croient:

http://paulgilding.com/cockatoo-chronicles/carbon-crash-solar-dawn.html

Tout cela rompt avec le pessimisme et la résignation ambiantes, voire avec le déni dans lequel s’enferment nombre de nos concitoyens et pire, de nos « décideurs ».

Si en plus, la question sociale était prise en compte dans le cadre de la promotion d’alternatives économiques, on pourrait entrevoir l’émergence d’un nouvel élan sociétal.

Addendum 2017: les évolutions politiques actuelles n’encouragent pas du tout à l’optimisme. Seront-elles passagères?

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s