Si peu est fait pour contrer les changements climatiques anthropiques

Le nez dans le guidon, la plupart des dirigeants tentent de relancer la machine productiviste mise à mal par les soubresauts réguliers du libéralisme économique débridé.
Nos concitoyens se laissent divertir par les mirages de la publicité consumériste et beaucoup soufrent car, plus ou moins rejetés par le système, ils doivent lutter pour une survie quotidienne, ce qui obnubile.
Pendant ce temps, les GES (Gaz à Effet de Serre) s’accumulent, et les effets des changements climatiques se manifestent dans l’indifférence quasi-générale. De crise économique en crise politique, d’événement météorologique en fait divers plus ou moins choquant, d’ affaire de cœur en affaire de cupidité, les jours passent dans l’immédiateté, tout est bon pour oublier une menace majeure liée à l’hyperactivité humaine, à notre nombre.
Quand le moyen-terme sera-t-il pris en compte?
Comment activer la prise de conscience citoyenne?
La première étape est un travail personnel d’information, certes un peu ardu, mais indispensable:

http://www.reporterre.net/spip.php?article5581

http://www.reporterre.net/spip.php?article4574

http://biosphere.ouvaton.org/

Au cas où certains commenceraient à se poser des questions, les « zombificateurs professionnels » savent s’y prendre pour semer le doute dans des esprits qui ont bien souvent envie de douter sur ce sujet et d’autres:

http://www.editions-lepommier.fr/ouvrage.asp?IDLivre=509

http://www.monbiot.com/2014/03/17/smoke-filled-rooms/ (en anglais)

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s