« rassembler des forces éparses »

La piste du bon sens consiste à regrouper ce qui est épars et à reconstruire inlassablement ce qui a été démoli, à le reconstruire autrement.

Il faut faire un choix alternatif. Tout cela pour éviter ce que le Triptyque Économique appelle le libéral-totalitarisme.

Ce serait la meilleure piste pour enfin prendre en compte la préservation des équilibres naturels, gravement menacés par l’hyperactivité anthropique, elle même encouragée par la mécanique ultra-libérale. Ceux qui se sont compromis avec ce système et ceux qui poussent nos concitoyens vers des chimères chauvines se sont trop trompés et trompent, consciemment ou inconsciemment.

Seuls les êtres humains de bonne volonté peuvent faire cesser la spirale mortifère.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « rassembler des forces éparses »

  1. demantes dit :

    Pas facile de rassembler ce qui est épars, même lorsque l’on sait qu’ensemble nous pouvons tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s