Climat et foot

Pendant que les esprits sont captés par les activités liées au football, les gaz à effet de serre continuent de s’accumuler. D’ailleurs, cette hyperactivité sportive  y participe directement en multipliant voyages et constructions de stades.

Donc voici une occasion de plus de distraire les esprits des enjeux profonds. Elle sera suivie d’autres régulièrement, si bien qu’il y a peu de moments de sérénité et de méditation.

Pris dans les délices du divertissement, un divertissement chassant l’autre, nos concitoyens passent ensuite aux activités « sérieuses », l’emploi, pour ceux qui en ont un, qui prend alors le relai: pas le temps de lire.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s