Edgar Morin a raison Edgar Morin is right

(Somehow googled into English below)

La lecture d' »au rythme du Monde » d’Edgar Morin permet, au travers de ses billets publiés dans Le Monde au cours des dernières décennies, d’apprécier une approche humaniste des évènements de la même période.
J’en retiens une volonté d’être citoyen d’une Terre qui nécessite une autre gouvernance. Cette citoyenneté n’est pas un refus des attachements locaux, mais un dépassement. Pour des raisons de logique environnementale, il faudrait relocaliser toutes les activités qui peuvent l’être et en même temps, pour les mêmes raisons, il faudrait une gouvernance mondiale. Être citoyen de sa région, de son pays et de la Terre est un défi envers tous les recroquevillements chauvins, ethniques et religieux qu’Edgar Morin avait bien pressentis.
Tout cela implique, non pas un défoulement révolutionnaire, mais une « métamorphose » dont les éléments dispersés existent déjà : ils sont faits de coopératives alternatives, de commerce équitable et d’autres pistes souvent déjà mentionnées ici.
La ligne est tracée, l’auteur est connu, pourquoi n’est-elle pas reprise en boucle ?
Le Triptyque Économique recommande la lecture de cet ouvrage.
Cette recherche d’une métamorphose sociétale est-elle si différente de ce que suggère George Monbiot ? (en anglais) :

http://www.monbiot.com/2015/02/03/lost-in-the-21st-century/

Addendum mai 2020 : la pandémie de Covid-19, alias coronavirus, alias SARS-CoV-2, a conduit à un fort ralentissement économique et chez certains à une forte envie de renforcer les frontières. Ceci est parfois accompagné de délires paranoïaques contre les étrangers. Certains chauvins surfent de manière malsaine sur cette vague. La perversion narcissique et la paranoïa forment un attelage qui conduit tout droit à l’emballement.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Reading « to the Rhythm of the World » by Edgar Morin allows, through his posts published in Le Monde in recent decades, to appreciate a humanist’s approach to the events of the same period.
I retain a desire to be a citizen of an Earth that requires another governance. This citizenship is not a rejection of local attachments, but an overcoming. For reasons of environmental logic, we should relocate all activities that can be relocated and at the same time, for the same reasons, we should have global governance. Being a citizen of one’s region, one’s country and the Earth is a challenge to all the chauvinistic, ethnic and religious huddles that Edgar Morin had well anticipated.
All this implies, not a revolution to let off steam, but a « metamorphosis » . Its dispersed elements already exist : they are made of alternative cooperatives, fair trade and other tracks often already mentioned here.
The line is drawn, the author is known, why is it not repeated in a loop ?
The Economic Triptych recommends reading this book.
Is this search for a societal metamorphosis so different from what George Monbiot suggests ?
http://www.monbiot.com/2015/02/03/lost-in-the-21st-century/

Addendum May 2020 : the pandemic of Covid-19, alias coronavirus, alias SARS-CoV-2, led to a strong economic slowdown and in some people a strong desire to strengthen the borders. This is sometimes accompanied by paranoid delusions against strangers. Some chauvinists surf unhealthily on this wave. Narcissistic perversion and paranoia form a team that leads straight to a hazardous loss of control.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s