« Tout peut changer » de Naomi Klein

Tel est le titre d’un livre à lire impérativement. Il fournit un constat clair de l’implication de l’hyper-libéralisme, en particulier des immenses multinationales liées aux énergies sales, dans les changements climatiques anthropiques. Naomi Klein propose de développer les coopérations et espère des mouvements sociaux exigeant le passage rapide aux énergies renouvelables, ce qu’elle pense encore possible, avant que les changements climatiques ne deviennent incontrôlables. Elle propose de nouveaux services publics construits autour de la préservation des « Commons », les biens communs. Leur gestion devrait être coopérative et locale pour intégrer nos concitoyens. C’est également ce que propose le Triptyque Economique dans le cadre de la démocratie économique.

« Laisser les morts reposer en paix » est la formule qu’elle utilise pour suggérer de laisser en terre toutes les sources d’énergie carbonées. Nous devrions collectivement reconquérir la maîtrise de l’air, de l’eau et de la terre, ce qui, symboliquement, est une approche intéressante. Naomi Klein rejette la marchandisation des droits de polluer qu’elle compare à l’achat de droit de violer. Pacifique, elle prône le développement de mouvements sociaux et refuse toute les violences.

Le Triptyque Economique partage et l’analyse et les suggestions. Toutefois, il manque un approfondissement du système ou des systèmes économiques qui pourraient remplacer la mondialisation fondée sur les multinationales. Le Triptyque Economique ajoute précisément la notion d’économie plurielle institutionnalisée sous la forme de trois secteurs décrits dans la page d’accueil. Sinon, l’instinct prédateur qui est à la base du libéralisme économique, reprendra sa démarche invasive. Les secteurs coopératifs et celui des Communs devraient rejeter toute approche par la compétition.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s