Optimisme ou pessimisme

Certains faits ne rendent pas optimiste:

http://www.monbiot.com/2015/07/21/danger-mice/
(en anglais: on agite des chiffons rouges pour masquer les menaces majeures)

Pourtant d’autres montrent que « tout peut changer », comme le suggère le dernier livre de Naomi Klein, que tout le monde devrait lire au lieu de s’avachir devant certains programmes télévisuels:

http://www.reporterre.net/En-Australie-une-centrale-a-vagues-produit-de-l-energie-pour-la-premiere-fois

http://www.reporterre.net/Le-village-ou-les-habitants-gerent-eux-memes-l-energie-du-soleil

http://www.bastamag.net/Tout-peut-changer-la-conference-video-de-Naomi-Klein-a-Paris

Dans ce combat entre le laisser-faire, qui lie consumérisme et productivisme dans une fuite en avant destructrice d’un côté, et celles et ceux qui entendent préserver une planète viable pour les générations à venir, l’humeur varie parfois en fonction des informations souvent orientées qu’on veut bien nous donner.

A vous de penser à la préservation d’un édifice bien lézardé avant son effondrement.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s