Encore une année record!

L’année 2015 aura été une année très chaude en moyenne mondiale. Les records se suivent et sont autant de signes des changements climatiques. La trajectoire suit globalement celle des rejets de GES depuis le début de l’ère industrielle.
Bien sûr, des éléments naturels peuvent faire osciller la courbe mais la trajectoire est claire: nous sommes entrés dans l’anthropocène, le temps des conséquences majeures de l’hyperactivité humaine sur l’environnement.
L’humanité peut-elle attendre les bras croisés que ces conséquences aient un impact considérable avant de réagir et de tenter de préserver un habitat convenable pour les générations à venir?

http://public.wmo.int/en

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s