Sortir de la crise de la démocratie

Les promesses progressistes non tenues,
la trahison au profit des « marchés » destructeurs des constructions sociales et de l’environnement,
L’accaparement des « mots » progressistes par des réactionnaires qui galvaudent les termes « res publica », « laïcité », « progrès » et d’autres,
L’encouragement à l’abstention,
tout cela, notamment, sabote la notion de démocratie.
Le danger est alors grand de se diriger vers des formes de dictature qui ne déplairaient pas aux partisans du libéral-totalitarisme.
Souvenons-nous de Pinochet.
Alors ici ou là de vrais démocrates tentent de revenir aux fondamentaux de la démocratie:

http://www.communes-citoyennes.fr/

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s