Le prétexte de la souveraineté

Face aux défis climatiques, les recroquevillements chauvins sont une aberration totale. Seule une gouvernance mondiale de bon sens pourra venir à bout d’un phénomène délétère lié à l’hyperactivité humaine.
Comme d’habitude, George Monbiot le démontre avec maestria: (en anglais, voir la colonne de droite pour l’aide à la traduction): http://www.monbiot.com/2016/07/28/so-much-for-sovereignty/

Comprendre que la concurrence de tous contre tous, et en particulier des peuples contre les peuples est une erreur colossale, implique une éducation à l’esprit coopératif. Cela peut commencer par le jeu:

https://reporterre.net/Le-jeu-cooperatif-ideal-pour-les-vacances

Ensuite, il est possible de s’inspirer des idées positives, dans ce domaine:

http://www.sierraclub.org/compass/2016/07/salt-lake-city-announces-100-clean-energy-goal?utm_source=insider&utm_medium=email&utm_campaign=newsletter

http://biosphere.ouvaton.org/bibliotheque-2014-et/3147-2016-l-ecologie-a-l-epreuve-du-pouvoir-un-avenir-peint-en-vert-pour-la-france-de-michel-sourrouille

L’esprit chauvin revient à porter des œillères qui empêchent de prendre conscience de l’impérieuse nécessité du changement de style de vie, ce qui implique le changement de modèle économique.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s